programme d'Emmanuel Macron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

programme d'Emmanuel Macron

Message par Yann le Dim 5 Mar - 15:02

Hello tout le monde !
Aujourd'hui j'aimerais discuter du programme d'Emmanuel Macron. Pourquoi ce programme en particulier ? 2 raisons :
- déjà il est (très) court, ce qui permet à tout le monde de le lire rapidement et de pouvoir en discuter après (17 pages dont 2 pages de garde donc FACILE)
- Ensuite, tout comme la France Insoumise, il ne s'agit pas de partis politiques. Donc de base on a pas (ou peu) d' a priori sur le candidat. Alors oui on peut parler de ses relations d'affaire (Jean-Pierre Jouyet et Jacques Attali) mais ce n'est pas le propos ici

si un résumé de son parcours vous intéresse : https://www.youtube.com/watch?v=V9LbK-QXdYA
(attention c'est politiquement orienté quand même)

pour le télécharger : https://storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/Programme-Emmanuel-Macron.pdf

On y trouve ses propositions sur des thématiques « classiques » : travail, économie nationale, égalité des droits, éducation, culture, justice sociale, système démocratique et politique territoriale. C'est clair c'est concis donc c'est facile à analyser =)

Le programme en lui-même manque cruellement d'explications, mais celles-ci sont disponibles ici : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme
et là on augmente considérablement le nombre de pages...

Au lieu de faire point par point, je propose de discuter d'une thématique (type « Démocratie rénovée ») et de donner des exemples au court de la discussion. Mais c'est comme vous voulez au final.

Ces propositions sur la restriction des pouvoirs des élus (cumul de plus de 3 mandats, régime spécial des retraites, etc) est sympas. Disons que selon moi ça va dans le bon sens. Mais pour moi ça reste très insuffisant puisque le citoyen n'est toujours pas présent dans la prise de décisions. On a ici toujours affaire à une représentation par des « élites », les hauts fonctionnaires, pendant des années. Cela perpétuera des problèmes de conflits d'intérêts, d'abus de pouvoir, et d'opacité dans les textes de loi. D'autant plus que toutes ces propositions peuvent être rejetées par l'Assemblée Nationale ou le Sénat après son élection. Ce sont ces représentants en particulier que je vise et que je remets en question.

Un point pour lequel je ne suis pas du tout d'accord : « Nous ferons de la procédure d’urgence la procédure par défaut d’examen des textes législatifs afin d’accélérer le travail parlementaire. »
Lorsqu'un texte de loi est proposé, il passe à l'Assemblée Nationale puis au Sénat pour son adoption.
Si les 2 ne sont pas d'accord alors 7 membres de chacune des 2 assemblées se réunissent pour rédiger un compromis, dans ce cas le texte n'est examiné qu'une seule fois avant de l'adopter ou le rejeter.
Ce que propose Macron est de faire de cette 2e situation le processus « par défaut ». Certes les textes seront alors votés plus rapidement. Mais à terme, est-ce qu'on ne remet pas en question l'utilité de l'Assemblée Nationale ? Est-ce que l'adoption / le rejet d'un texte ne sera pas restreinte à un groupe de parlementaire encore plus réduit (donc encore moins représentatif de la volonté des citoyens ? Déjà que c'est pas génial...). Pour moi c'est hyper dangereux.

Voilà à vous les studios ^^'
avatar
Yann
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://debat-entre-amis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: programme d'Emmanuel Macron

Message par 3.14 le Jeu 9 Mar - 13:59

Tu soulève un point intéressant avec cette idée d'une procédure d'urgence. Quelle est la place et la légitimité des deux chambres dans une démocratie? Doit on en avoir deux et avec quelle base électorale?
Aujourd'hui malheureusement nos institutions me semble bancales avec un sénat complétement "hors sol" et une assemblée nationale pas vraiment représentative du pays non plus. De plus, avec la concordance des mandats présidentiels et parlementaires l'AN est devenue une chambre d'enregistrement (cf "les frondeurs"). Donc plus de totalitarisme républicain et moins de concertations ça ressemble à moins d'hypocrisie... on emmerde le peuple et ses "représentants" (notamment les courants minoritaires) et on l'affirme haut et fort!

3.14

Messages : 4
Date d'inscription : 02/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum